• Féru en la matière

    Féru en la matière« Mais en pratique, avant de signer une convention de gage immobilier, et si l'on n'est pas féru en la matière, il est préférable de consulter un professionnel. »

    (sur MyTF1news, février 2013)
     

     
    (photo Wikipédia sous licence GFDL par Utr dragon)


     
    FlècheCe que j'en pense


    D'aucuns auront reconnu le participe passé du verbe férir, emprunté du latin ferire (« frapper »), dont Littré nous rappelle fièrement l'ancienne conjugaison : je fiers, il fiert, nous férons, ils fièrent...

    Supplanté au XVIe siècle par son concurrent frapper, férir ne se rencontre plus de nos jours qu'à l'infinitif (dans l'expression sans coup férir, « sans frapper un seul coup, sans tirer l'épée », puis « sans difficulté, sans éprouver de résistance ») et au participe passé, employé adjectivement : rarement au sens propre, où il signifie « qui a été frappé ; qui est blessé » (Un soldat grièvement féru) ; couramment au sens figuré, où il se dit d'une personne qui est très éprise de (sens de « frapper au cœur ») et, par extension, qui manifeste un vif intérêt pour (quelqu'un ou quelque chose).

    Dans ce dernier emploi, nous enseignent les professionnels qui font autorité en la matière, féru se construit avec la préposition de et non avec en, comme on le constate trop souvent : Il est féru d'économie. Le cœur féru de nouvelles amours (Racine). Notons au passage que Littré mentionne également la construction être féru contre quelqu'un (« être fort indisposé contre lui »), qui semble être tombée en désuétude.

    La tentation de la préposition en, à laquelle notre journaliste a succombé, provient sans doute de la confusion avec une expression voisine, que l'Académie qualifie de familière : être ferré à glace sur (du verbe ferrer, « garnir de fers », pour empêcher en l'espèce que les chevaux ne glissent sur la glace) ou, elliptiquement, être ferré sur, être ferré en, « connaître bien, posséder à fond ». Il est ferré en botanique.

    On retiendra donc, en synthèse, que l'on peut commencer par être féru de maisons anciennes pour finir ferré en placements immobiliers.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Si l'on n'est pas spécialiste en la matière (ou ferré en la matière).

     

    « AbonderPlein de »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :