• Faute de goût ?

    Faute de goût ?

    « L'harmonisation fiscale n'est pas au goût du Luxembourg. »
    (dépêche AFP publiée sur lepoint.fr, le 19 novembre 2014)
     

    FlècheCe que j'en pense

    J'avoue avoir tiqué à la lecture de ce titre du Point... sans pour autant être certain d'avoir raison : après tout, ne dit-on pas indifféremment être au goût ou être du goût de quelqu'un, au sens de « lui plaire, lui convenir » ?

    Eh bien, figurez-vous que ce n'est pas l'avis de Girodet : à ses yeux, la première forme doit être préférée en tournure affirmative, la seconde, en tournure négative. Comparez : Ce vin est à mon goût et Ce vin n'est pas de mon goût. Mon intuition était-elle donc fondée ? De fait, les exemples trouvés dans le Dictionnaire de l'Académie − de la quatrième à la huitième édition, du moins (1) − vont dans le même sens : « Cet ouvrage est au goût de tout le monde. Cela n'est pas de mon goût. »

    Inutile de me demander la raison de cette différence de traitement : je serais bien en peine de vous répondre, tant les spécialistes sont peu diserts sur la question... quand ils ne sont pas carrément en désaccord. Féraud ne prend-il pas les académiciens à contre-pied en écrivant, dans son Dictionnaire critique de la langue française (1787) : « Cela n'est pas de mon goût. Cela est du goût de tout le monde » ? Et que penser, de nos jours, de cette mise en garde de Poyart dans son livre Flandricismes, wallonismes et expressions impropres dans la langue française (1811) : « Cela est-il à votre goût, dit-on communément ; il faut dire : cela est-il de votre goût ?cela est de mon goût, et non pas, cela est à mon goût » ? Plus surprenant encore, cette distinction sémantique avancée, en 1800, par l'académicien Pierre-Louis Roederer : « Prendre une femme à son goût, ce n'est pas la même chose que prendre une femme de son goût. Une femme à son goût, c'est une femme à son gré [au sens de trouver une personne à son gré, « la trouver agréable, plaisante »] ; une femme de son goût, c'est une femme qu'on a choisie. On peut dire : Cela est de mon goût, mais n'est pas tout à fait à mon goût, pour dire : Cela est de mon choix, de mon inclination, mais n'est pas entièrement à mon gré. » Force est de reconnaître que ces subtilités, si tant est qu'elles aient jamais eu cours, ne sont plus... au goût du jour !

    Du côté des écrivains − et n'en déplaise à Hanse, qui considère que cela est de mon goût se dit moins souvent que cela est à mon goût −, il me semble que c'est le tour avec de qui tient la corde, que la proposition soit affirmative ou négative : « Si cet esprit est du goût de quelqu'un, il déplaît infailliblement aux autres » (La Rochefoucauld) ; « C'est à vous de faire ce qui est du goût de M. l'Ambassadeur » (Racine) ; « La proposition ne serait point de mon goût » (Marivaux) ; « Quelques-uns de ces fruits peuvent n'être pas du goût de quelques personnes » (Voltaire) ; « Voilà, de toutes les manières de vivre, celle qui est le plus de mon goût » (Rousseau) ; « Le surréalisme en 1929 (...) est moins que jamais du goût de quelques voyous de presse » (Breton) ; « J'ai toujours eu mon franc-parler ; ce n'est pas du goût de tout le monde » (Druon) ; mais « [Les méditations] ne seront peut-être pas au goût de tout le monde » (Descartes) ; « [Les contes] de Boccace qui sont le plus à mon goût » (La Fontaine) ; « Mon Dieu ! qu'elle est à mon goût, cette Pluie ! » (Mme de Sévigné). Vous l'aurez compris : tout cela est affaire... de goût (2).

    (1) Je ne m'explique pas pourquoi les académiciens ne mentionnent plus, dans la dernière édition dudit Dictionnaire, que le tour négatif : « Cet ouvrage n'est pas de mon goût. »

    (2) Telle semble être, en l'espèce, le mot d'ordre du Larousse électronique : « (Être) au (du) goût de quelqu'un. »

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    L'harmonisation fiscale n'est pas du goût du Luxembourg (selon l'Académie).

     

    « On n'en revient pas !Et si l'on faisait un crochet par le dico ? »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    debutant
    Mercredi 4 Janvier à 02:46

    Bonjour,

    Article très bien fait sur une question qui me tracassait.

    Merci, donc.

    NB : dans la note (1), veuillez ajouter le "nt" qui manque à "mentionne"

     

      • Mercredi 4 Janvier à 07:55

        Je vous remercie de votre vigilance.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :