• De plus bel(le)

    De plus bel(le)

    « Le débat sur l'impôt a repris de plus bel ces derniers jours, encouragé par le FMI. »

    (paru sur marianne.net, le 13 août 2013) 
     
     
     
     

    FlècheCe que j'en pense

     
    Voilà qui n'est pas joli joli...

    Rappelons à toutes fins utiles que la locution adverbiale – donc invariable – employée au sens de « de nouveau et même davantage » est de plus belle.

    À la décharge de notre journaliste, reconnaissons avec le Dictionnaire historique que ce gallicisme s'est d'abord bel et bien écrit au masculin, mais avec la forme beau (et non bel, généralement employé devant un nom commençant par une voyelle ou un h muet) : recommencer de plus beau la guerre, un exercice ; reprendre de plus beau les anciennes querelles, pour « de nouveau ». Puis, le masculin a cédé sa place dans la langue familière, sans doute parce que l'on s'est convaincu que le substantif féminin manière était sous-entendu (cf. Grammaire nationale de Bescherelle) : Il se remit à chanter de plus belle (manière), sur le modèle des tours elliptiques en conter de belles (sottises), l'échapper belle (en parlant à l'origine d'une balle manquée pourtant facile à renvoyer), la bailler belle ou bonne, etc.

    Gageons que les fans de Plus belle (la vie) sauront s'en souvenir.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Le débat sur l'impôt a repris de plus belle.

     

    « Partisan(t)Des assurances-vie(s) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    André79
    Vendredi 23 Août 2013 à 22:48

    Je me suis amusé à regarder dans le dictionnaire  le mot "beau" : il y a de matière assurément.

    Par contre, chez moi quand j'entendais : il neige de plus beau ou il pleut de plus beau, j'ai toujours cru que cela voulait dire "de plus en plus fort "

    Vous semblez dire Marc que cela signifie "de nouveau"

    Ah ! ça ne m'arrange pas ...

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Vendredi 23 Août 2013 à 23:32

    On trouve dans le TLFi : « 1570 loc. adv. De plus beau « de nouveau » (Aubigné, le Primtems, I, 13, ibid.). »
    Toutefois, force est de constater avec Alain Rey que ce sens premier s'est nuancé en « plus fort encore ». D'où le compromis de l'Académie (« de nouveau et même davantage »)... qui devrait arranger tout le monde.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :