• Confondre sa gauche et sa droite

    « Monsieur le ministre, il est une question à laquelle nous devons tous, gauche et droite confondue, répondre avec franchise et lucidité car elle est politique, et non pas idéologique » (lettre ouverte à Benoît Hamon, photo ci-contre).
    (Alain Bentolila,  sur lexpress.fr, le 4 avril 2014)  
     


    (photo Wikipédia sous licience GFDL par Jackolan1)
     

     

    FlècheCe que j'en pense

    La question à laquelle j'aimerais bien plutôt que l'on répondît est la suivante : pourquoi le participe passé confondu s'accorderait-il en genre et pas en nombre ? Mon petit doigt me dit que notre linguiste ne s'est pas posé la question... en amont (de toute autre considération).

    « Toutes choses confondues », lit-on dans le Robert illustré, au sens de « sans faire le détail ». « Toutes classes confondues (...) toutes tendances confondues », ajoute à bon droit l'Académie dans son Dictionnaire. Partant, je ne vois pas bien au nom de quel principe il en irait autrement dans le cas présent : deux singuliers coordonnés par et ne valent-ils pas un pluriel ?

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Gauche et droite confondues.

     

    « Dans les chouxPerclu(s) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :