• Ça va saigner !

    « La vieille ventrière des accouchies me lève, sanguinolant, dans ses mains. »
    (Jean Teulé, dans son roman Je, François Villon, paru chez Julliard) 

     

     

     

    FlècheCe que j'en pense

    C'est qu'il ne faudrait pas prendre notre adjectif pour le rejeton d'un hypothétique verbe sanguinoler (toujours ignoré des dictionnaires usuels). Que nenni ! Sanguinolent (avec sa finale en -ent) est un emprunt savant du latin sanguinolentus (« injecté de sang, en parlant des yeux », « couvert de sang »). Le mot − prononcé sanghinolan − fut d'abord employé en médecine à propos des humeurs ou des matières teintées de sang (Des crachats sanguinolents), puis s'est dit péjorativement de tout ce qui est d'une teinte évoquant le sang : « D'abord ce regard éteint, sanguinolent, l'avait gêné » (Mauriac) ; « Le soir, les maisons de jeu n’ont qu’une poésie vulgaire, mais dont l’effet est assuré comme celui d’un drame sanguinolent » (Balzac).

    Reconnaissons pour autant, histoire d'éviter à notre auteur de se faire un sang d'encre, que ladite confusion orthographique ne date pas d'hier : on la trouve dans le Dictionnaire français-anglais d'Abel Boyer (1816) ainsi que dans Le génie de la langue française de Goyer-Linguet (1846) ; plus près de nous, dans le Dictionnaire amoureux de la gastronomie de Christian Millau (« des soles sanguinolantes ») et dans Les mots du corps : dictionnaire des clins d’œil populaires de Philippe Brenot (« la susceptibilité et l'irritabilité de l'écorché sanguinolant »). Pis, la Toile n'en finit pas de nous abreuver de graphies plus fantaisistes les unes que les autres : sanguignolent, sanguignolant (influence du substantif guigne ?), voire sanginolent, sanginolant (par méconnaissance des règles élémentaires de la phonétique française). De quoi finir par piquer un coup de sang !

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Elle me lève, sanguinolent, dans ses mains.

     

    « Hoscours !Gamme mise à mal »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Nini92
    Mardi 3 Février 2015 à 15:41

    Bonjour Marc,

    Pour vous questionner sur l'emploi d'une virgule, quand on dit monsieur X, de l'entreprise machin, on met bien une virgule entre les deux ou pas de virgule du tout.

     

    Merci encore pour votre blog

    2
    Mardi 3 Février 2015 à 17:18

    Ce qui est certain, c'est que les virgules sont requises dans le tour : Monsieur X, directeur de l'entreprise Y (apposition). Dans le cas que vous me soumettez, les deux options semblent possibles, selon la construction de la phrase : "il répondra aux questions de Claire Chazal, de TF1, et Laurent Delahousse, de France 2" (Le Point) ; "il répondra aux questions des journalistes Claire Chazal de TF1, David Pujadas de France 2 et Michel Denisot de Canal+" (20 minutes).

    3
    Nini92
    Mardi 3 Février 2015 à 17:36

    Bien ce qu'il me semblait, en apposition facile mais dans ce cas-là... Merci !

    4
    Nini92
    Vendredi 6 Février 2015 à 09:46

    J'en rajoute une couche, car maintenant c'est un pluriel de nom composé qui me pose problème. Dans le domaine des ferrailles, on utilise des presse-cisaille ou des presses-cisailles ? Je vois que le Larousse en ligne fait la distinction entre :

    1. Une cisaille, au singulier = une machine de coupe à deux lames.
    2. Des cisailles, généralement au pluriel = un outil en forme de pince coupante ou de gros ciseaux.

    Je ne sais pas car c'est un sacré engin qui presse la cisaille, auquel cas ce serait le verbe et je laisserais singulier ou une presse, nom qui pourrait devenir pluriel.

    Help, help !

     

    Merci beaucoup

    5
    Vendredi 6 Février 2015 à 13:10

    Je comprends votre embarras. S'il s'agit, comme je le pense, d'une machine qui fait office de presse et de cisaille, je pencherais pour le pluriel : les presses-cisailles.

    6
    Nini92
    Vendredi 6 Février 2015 à 14:42

    Je vous remercie. C'était la première version. Il faudrait écrire des dictionnaires pour chaque métier et chaque secteur, ça donnerait naissance à de beaux projets.

    7
    Nini92
    Vendredi 6 Février 2015 à 16:06

    Marc

    Je vous soumets cette phrase, que je n'aime pas du tout. Est-elle correcte du point de vue de la syntaxe ? Je la laisse pour l'instant dans un coin de ma page avant de la reformuler.

    Cette année sera encore marquée par des contraintes de réduction des coûts au premier rang desquelles, ceux du transport.

    8
    Vendredi 6 Février 2015 à 18:16

    Desquelles ne peut renvoyer qu'à contraintes... ce qui n'est pas cohérent avec "ceux du transport". Une suggestion : "Cette année sera encore marquée par des contraintes de réduction des coûts, au premier rang desquels ceux [sous-entendus : les coûts] liés au transport" (notez également la ponctuation).

    9
    Nini92
    Samedi 7 Février 2015 à 01:02

    Oui évidemment... J'à vais la tête dans le guidon. Merci.

    10
    Nini92
    Mercredi 11 Février 2015 à 10:21

    Je vous soumets de beaux titres :

    X innove sur l'information numérique

    Je souhaite proposer X... innove en matière d'information numérique (qui me plaît mieux que innover sur).

    X a l'oeil sur (le complément est une chose)

    X surveille ....

    Est-ce mieux, selon vous ?

    11
    Mercredi 11 Février 2015 à 10:31

    On lit dans le TLFi : "[Avec compl. prép. en, dans, parfois sur] Innover en matière de finances, dans les lois."

    12
    Nini92
    Mercredi 11 Février 2015 à 11:00

    Merci, je préfère en matière, sur ça indique une position plutôt. Je vous remercie pour votre réponse.

    13
    Nini92
    Lundi 16 Février 2015 à 11:25

    Bonjour Marc,

    Un accord avec masses d'eau. Le bon état des masses d'eau souterraine, des masses d'eau superficielle (ce qui me paraît envisageable) ou les masses d'eaux souterraines (on parle des eaux souterraines, superficielles) également.

    Mais je trouve souvent les masses d'eau souterraines, les masses d'eau superficielles, etc.

     

    Qu'en pensez-vous ?

    14
    Lundi 16 Février 2015 à 11:33

    C'est affaire de goût (même si ma préférence va au singulier).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :