• Ça suffixe !

    « Tino finit par dépouiller ses phrases des mots inutiles, ne sortant que les principaux, ce qui lui donne maintenant un langage très bref, curieux et difficilement compréhensif. »
    (Joseph Seguinot, dans son livre Crimes impunis au logis, aux éditions Société des Écrivains) 

     

     

    FlècheCe que j'en pense

    Un langage difficilement compréhensif ? Comprenne qui pourra. Car enfin, il ne faudrait pas confondre ledit adjectif, qui signifie « qui a la faculté de comprendre ; bienveillant, indulgent », avec son paronyme compréhensible, qui se dit de ce que l'on peut comprendre, que l'on peut expliquer facilement. Comparez : Tous les mots de ce texte sont clairement compréhensibles et Cette femme s'est montrée très compréhensive.

    Pour éviter toute confusion, on retiendra que le suffixe -ible exprime la capacité de subir l'action exprimée, tandis que le suffixe -if signifie « qui accomplit l'action exprimée ».

    Gageons, quoi qu'il en soit, que ce crime de lèse-orthographe ne restera pas impuni.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Un langage difficilement compréhensible.

     

    « Les fils de sionC'est extra ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :