• Bruits de couloir

    « Qu’a fait le ministère de l’Outre-mer, sans le clamer sous les toits ? »

    (Jean-Michel Aphatie, photo ci-contre, sur son blog, le 26 novembre 2013) 
     
    (photo rtl.fr )
     

    FlècheCe que j'en pense

     
    Crier sous les toits ou le comble de la discrétion !

    Emprunt au langage biblique (sous la forme prêcher quelque chose sur les toits), la locution figurée crier, clamer quelque chose sur les toits s'entend au sens de « divulguer, répandre une information » : N'allez pas crier cette histoire sur les toits !

    Le Dictionnaire historique de la langue française croit y voir une allusion à l'usage des Orientaux qui conversent d'une maison à l'autre sur les toits-terrasses (ou toitures-terrasses). De fait, on conçoit sans peine que la voix porte davantage à l'extérieur des habitations que sous les combles...

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Sans le clamer sur les toits.

     

    « Mauvaise passeQuel choc ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :