• Billet d'humeur

    « Approché par Dieudonné pour parler du sionisme il y a 10 ans, Rony Brauman a coupé court à la collaboration face aux propos haineux de l'humouriste. »
    (Olivier Monod, sur lexpress.fr, le 14 janvier 2014)  

     

    Dieudonné (photo Wikipédia )
     

    FlècheCe que j'en pense


    J'ai d'abord cru à une plaisante coquille puis, allez savoir pourquoi, à un trait d'esprit. À la réflexion, rien n'est moins sûr.

    Que nous enseigne l'étymologie ? À l'origine était le français humeur, qui a d'abord désigné l'eau, l'humidité, puis s'est dit de toute substance liquide sécrétée par un organisme vivant. Par extension, ledit substantif a pris, entre autres sens, celui de « disposition affective et émotionnelle dominante (tempérament) ou occasionnelle », autrefois attribuée à la qualité des humeurs qui sont dans le corps. Mais c'est dans son acception de « penchant à la plaisanterie, originalité facétieuse » que l'anglais humour (humor en américain) a emprunté le français humeur, avant de voir son sens s'élargir jusqu'à désigner au XVIIIe siècle une attitude détachée, un regard distant et caustique porté sur le monde : le fameux « humour anglais » ! L'introduction dans le lexique français d'humour (d'abord sous la forme houmour) date de cette époque... soit deux siècles après l'apparition du mot humoriste, lequel a d'abord désigné une personne de caractère difficile, puis un médecin partisan de la théorie des humeurs − des drôles qui, reconnaissons-le, n'incitent guère à la franche rigolade. C'est sous l'influence d'humour et de l’anglais humorist (ainsi que de sa variante orthographique humourist) que le français humoriste connaît une évolution sémantique − d'aucuns parlent d'une synthèse, quand je pencherais pour un grand écart − pour désigner une personne qui a de l'humour et qui le pratique ; de là son emploi récent pour « comédien qui fait des spectacles comiques ». Comparez : « Se faire mélancolique avec les humoristes, gaie avec les insouciants » (Balzac, utilisant le terme dans son sens ancien) et Il est drôle et a des talents d'humoriste (sens moderne).

    Selon Matthieu Liouville, agrégé de lettres modernes et auteur d'une thèse sur Les rires de la poésie romantique, « quelques résistances ont pu toutefois se faire sentir dans la fusion de ces différents sens, conduisant à l'apparition du doublon humouriste, qui désigne l'humoriste dans son sens moderne ». Témoin cette citation de Sainte-Beuve (où le terme est employé comme adjectif) : « Quelle que soit l'abondance de saillies de l'écrivain humouriste, son ironie prolongée, dans l'absence de toute passion, ne saurait défrayer un volume et n'y sauve pas la froideur. » Ou encore cette définition que Bescherelle donne en 1848 du nom humouriste, à côté d'humoriste : « Ecrivain qui se fait remarquer par un mélange ingénieux de sensibilité, de gaieté, de légèreté piquante et de philosophie profonde. »

    Est-ce pour son délicieux parfum d'anglicisme (1) que cette variante, aujourd'hui « vieillie » (selon le TLFi) et non reconnue par l'Académie, continue de séduire quelques esprits élégants : « Présidentielle: l'humouriste Stéphane Guillon commentera le résultat en direct sur scène » (Le Point) ; « BHL un Humouriste qui s'ignore » (Mediapart) ? Ou parce qu'il paraît éminemment logique de voir dans la forme humouriste un dérivé de humour par adjonction du suffixe -iste ? L'explication avancée par le dessinateur Pef se veut autrement poétique : « Je suis plutôt un humouriste, parce que dans humoriste il y a un petit bout de la mort et dans humouriste, il y a peut-être un petit peu d'amour. »

    Le commun des mortels, quant à lui, s'en tiendra avantageusement à la graphie usuelle, quelle que soit l'humeur du moment.


    (1) « On a dit d'abord, à l'anglaise, humourist, puis humoriste » (Grand Larousse Encyclopédique, 1964).

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Les propos haineux de l'humoriste.

     

    « Formidable !De quoi je me mille »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mouche
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 10:31

    Superbe billet ! Merci.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 10:38

    Voilà une Mouche qui me met de bien bonne humeur ! Merci.

    3
    Caro
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 14:53

    Très intéressant comme les autres posts!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :