• Avant que de

    Avant que de

     « L'habile homme viendra à bout de Mme Merkel avant que de Ségolène et Valérie » (à propos de François Hollande, photo ci-contre).

    (Jacques-Alain Miller, dans Le Point n° 2074, juin 2012)

     
     

    (photo wikipedia sous licence GFDL par Jean-Marc Ayrault)

     

    FlècheCe que j'en pense


    Curieuse formulation que voilà ! Certes, la locution prépositive avant de peut se décliner en un « vieux tour classique » (selon Hanse), avant que de, devant un infinitif : Il faut réfléchir avant de parler (ou avant que de parler), mais, en l'occurrence, ledit infinitif fait ici cruellement défaut, à force d'être sous-entendu...

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    L'habile homme viendra à bout de Mme Merkel avant que de venir à bout (ou de triompher, si l'on souhaite éviter la répétition) de Ségolène et de Valérie.

     

    « Aboyer en cœurMéfiant à l'encontre de »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    orcen
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 18:55

    Avant que de triompher ... ( C'est correct) Cependant, l'emploi du subjonctif (la règle classique) est plus intéressant. Car il permet de décanter plus aisément les propositions (Subordonnée conjonctive et Principale). Je pense que, dans cet emploi, la proposition subordonnée infinitive est plus ou moins difficile à être repérée.

    De plus, une subordonnée infinitive permet d'éviter l'emploi du mode subjonctif qui est parfois très difficile dans les temps imparfait et plus que parfait de certains verbes.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :