• Aux armes, citoyens !

    « Nouvelle passe d'arme entre Ségolène Royal et Anne Hidalgo au sujet de la pollution de l'air à Paris. »
    (paru sur lexpress.fr, le 8 avril 2015) 

     

     

    Ségolène Royal (photo Wikipédia sous licence GFDL par Matthieu Riegler)

     

    FlècheCe que j'en pense


    Est-il besoin de rappeler ici qu'une passe d'armes désigne, à l'origine, « chacun des passages des concurrents galopant l'un contre l'autre, dans un tournoi » (selon le Grand Dictionnaire de la langue française, Bordas) et spécialement, en termes d'escrime, une succession d'attaques, de ripostes, de parades ? « Les moines exécutèrent la course militaire (...), les passes d'armes, les passes d'épée, les passes de pique et les exercices à feu » lit-on ainsi chez Alexandre Dumas père. Notons au... passage que passe n'est autre que le substantif féminin pris ici au sens de « action de passer », lequel a fait florès dans le langage sportif.

    À en croire l'Académie, Bescherelle, Larousse et Robert, le s à armes s'est maintenu dans l'emploi figuré − et, somme toute, assez récent (1838) − au sens de « discussion vive, altercation » : « une fort belle passe d’armes entre Jacques Rival et le fameux professeur belge Lebègue » (Maupassant).

    Mais voilà que la variante au singulier pointe le bout de sa lame chez Régine Deforges (« Alors, médusé, Monsieur V. assista à la plus étonnante passe d'arme de sa vie, à l'assaut le plus dévastateur qu'il eût jamais vu ») et chez le lexicologue Jean Pruvost (« Et ce fut une courtoise passe d'arme »). On a beau ne rien ignorer des hésitations quant à l'accord en nombre du complément du nom, en français, on s'étonne de cette graphie désarmante. De là à conclure que lesdits auteurs traversaient une mauvaise passe...

    Remarque : Chez les auteurs anciens (Jean Thomas Rocquancourt, voire Diderot et d'Alembert dans leur Encyclopédie), une certaine confusion règne entre passe d'armes et la locution voisine pas d'armes (où pas s'entend au sens de « lieu de passage resserré » : le pas de la Case) qui désigne une sorte de tournoi consistant à défendre un passage contre un adversaire simulé.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Nouvelle passe d'armes.

     

    « Foi de caribou !L'égalité, c'est le pied ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :