• Aller l'amble

    Aller l'amble

    « Monsieur Hollande, n'hésitez plus entre "compétitivité" et "social" : les deux vont l'amble. »
    (Christine Kerdellant, dans L'Express no 3196, octobre 2012) 

     

     

     

    (photo Wikipédia sous licence GFDL par Jean-Marc Ayrault)

     

    FlècheCe que j'en pense

     
    Voilà une fort jolie expression... dont on est fondé à croire que notre journaliste ne maîtrise pas le sens.

    Le substantif masculin amble dérive du verbe ambler, qui vient du provençal amblar, lui-même emprunté du latin ambulare, « marcher ». Ambler, aller l'amble (ou aller à l'amble), c'est adopter l'allure d'un quadrupède (cheval, âne, mulet, chameau, ours, girafe, éléphant...) qui se déplace en levant en même temps les deux pattes du même côté.

    Si le sens propre n'est l'objet d'aucun débat, on peut s'interroger sur le sens figuré qui, à mon grand étonnement, n'est pas consigné dans les dictionnaires usuels. La tâche n'est pourtant pas bien ardue : le TLFi, après avoir précisé, à juste titre, que cette allure se situe « entre le pas et le trot », cite l'anatomiste Georges Cuvier (1805) : « Le corps étant porté alternativement sur deux pieds de même côté, est obligé de se balancer à droite et à gauche pour ne pas tomber; et c'est ce balancement qui rend cette allure douce et agréable pour les femmes et les personnes foibles ». Une allure douce, agréable, modérée, voilà le sens étendu que l'on retrouve sous les meilleures plumes :

    « On a dit de Fontenelle, écrivain, qu'il allait à l'amble, là où d'autres couraient et se déployaient avec force ou gravité. Cette sorte d'allure, on le sait, est surtout agréable aux femmes et aux délicats. » (Sainte-Beuve)

    Partant (à vive allure), je m'étonne de l'emploi que notre journaliste réserve à cette expression. Bien sûr, aller l'amble, ça vous pose un article... mais tout porte à croire, à deux comme à quatre pattes, qu'il y a là confusion avec aller de pair (aller ensemble en étant sur un pied d'égalité).


    Voir également le billet Pair / Paire / Père.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Les deux vont de pair.

     

    « Il eut falluInsusceptible »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    ChloeYutz
    Lundi 11 Mars 2013 à 17:08

    Magnifique texte chanté par Jean Ferrat : "Nous dormirons ensemble".

    Que ce soit dimanche ou lundi
    Soir ou matin, minuit, midi
    Dans l'enfer ou le paradis
    Les amours aux amours ressemblent
    C'était hier que je t'ai dit
    Nous dormirons ensemble

    C'était hier et c'est demain
    Je n'ai plus que toi de chemin
    J'ai mis mon cœur entre tes mains
    Avec le tien comme il va l'amble
    Tout ce qu'il a de temps humain
    Nous dormirons ensemble

    Mon amour ce qui fut sera
    Le ciel est sur nous comme un drap
    J'ai refermé sur toi mes bras
    Et tant je t'aime que j'en tremble
    Aussi longtemps que tu voudras
    Nous dormirons ensemble

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Lundi 11 Mars 2013 à 17:15

    Merci de cette jolie référence.

    3
    mc
    Jeudi 25 Avril 2013 à 21:39

    bravo 

     

    4
    ceriselle
    Mercredi 29 Mai 2013 à 09:45

    Je cherchais le sens de ce mot, étant profondément fan de ce texte, qui rappelons-le, avant d'être chanté par Jean Ferrat, est un poème d'Aragon, extrait du "fou d'Elsa" de 1963

    5
    Marc81 Profil de Marc81
    Mercredi 29 Mai 2013 à 11:24

    Merci de cette précision.

    6
    K31
    Mardi 18 Février 2014 à 14:02

     La journaliste a peut-être confondu l'étymologie entre "ambulare" et "ambo" : aller tous deux ensemble. Allez savoir...

    7
    Mardi 18 Février 2014 à 15:02

    En effet, ambi-, ambo- est un élément emprunté au latin ambo ("double ; des deux côtés ; tous les deux ; tout autour") qui sert à former divers composés : ambidextre, ambigu, ambivalent, etc.

    8
    cat
    Lundi 8 Juin 2015 à 21:46
    Quelle est belle cette langue merci pour ces précisions et corrections.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :