• À si peu près...

    « Un point de plus, un point de moins, ce sera un peu près 30 députés [sur les 80 à 132 sièges que peut compter glaner la droite dans l'hémicycle, ndlr]. »
    (paru sur europe1.fr, le 13 juin 2017)   
    François Baroin (photo Wikipédia sous licence GFDL par Anonymous42)

     

      FlècheCe que j'en pense


    De toute évidence, ces propos de François Baroin, au lendemain du premier tour des élections législatives et de la déroute annoncée des partis traditionnels, ont été mal retranscrits par la rédaction du site Internet d'Europe 1. Car enfin, il ne vous aura pas échappé que l'expression consacrée pour exprimer une approximation est à peu près (ou à peu de chose près) : Il est à peu près aussi grand que moi (= il est presque aussi grand que moi). J'en suis à peu près sûr. Nous étions à peu près vingt. Ces couleurs sont à peu de chose près identiques.

    N'allez pas croire pour autant que le tour un peu près n'existe pas. Il n'est rien de moins que correct... à cela près qu'il ne s'envisagera que dans une acception spatiale : Il est un peu (trop) près du bord, Il est nécessaire d'examiner les faits d'un peu (plus) près ou, figurément, Il est un peu (trop) près de ses sous.

    À y regarder d'un peu près, justement, la confusion entre les deux formes est plus courante qu'il n'y paraît. Jugez-en plutôt : « Voilà un peu près tout ce que nous savons » (Le Monde), « Nicolas Sarkozy a fait un peu près 20-21% au premier tour » (Europe 1), « On attend en tout un peu près 400 enfants » (La Voix du Nord), etc. Vous l'aurez compris : mieux vaut se garder, dans cette affaire, de toute confusion (phonétique ?) entre à et un. Histoire d'éviter de verser dans... l'à-peu-près.

     
    Remarque 1 : De nos jours, le substantif invariable peut être utilement distingué de la locution adverbiale par deux traits d'union : Faire à peu près la même chose, mais S'en tenir à des à-peu-près (= des approximations grossières). Littré, pour sa part, s'en passait dans les deux cas.

    Remarque 2 : La graphie à peu de choses près, avec choses au pluriel, ne se justifie guère, puisque le sens est « à quelque chose près, à peu près » et non « à plusieurs choses près ». Les dictionnaires usuels laissent toutefois le choix : « À peu de chose(s) près » (Robert illustré, Larousse en ligne). L'Académie elle-même, qui prône la graphie au singulier dans la neuvième édition de son Dictionnaire, laisse échapper un « à peu de choses près » à l'entrée « pratiquement » (même inconséquence constatée dans le TLFi, qui consigne la graphie au singulier aux entrées « chose » et « peu »... et celle au pluriel à l'entrée « près »).

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Ce sera à peu près 30 députés.

     

    « Un rapport explosifPeut mieux faire »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Juin à 14:18

    Ou encore : ce sera environ 30 députés, tournure que je trouve plus élégante.

    2
    Michel Jean
    Jeudi 15 Juin à 16:32

    Bonjour M. Marc, je me demande encore si :  Faire de l'à peu près, ou avec un autre verbe peu être une formule correcte. Merci. Bye. Mich.

      • Jeudi 15 Juin à 18:10

        Sans doute écrira-t-on plus couramment : faire dans l'à-peu-près.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :